Aide à la mobilité

Tous les salariés en mobilité géographique pour des raisons professionnelles (domicile actuel éloigné du précédent de plus de 70 km ou rapprochement notable en temps) pouvaient percevoir une aide sous forme de prêts de 2200 € en zone A et B1 et de 1900 € en zone B2 et C, à condition que leurs ressources soient sous le PLI.

L’aide à la mobilité est effective quelle que soit la situation antérieure du salarié.

L’aide à la mobilité dans le domaine du logement est indépendante de l’accord de mobilité géographique de Thales Services. Elle comprend :

  • Une subvention pour financer les frais d’accompagnement à la recherche d’un logement locatif réalisé par un prestataire mobilité. Cette subvention est de 2000 € maximum pour un logement en zone A et B1 et de 1600 € pour un logement en zone B2 et C.
  • La double charge de logement (4 mois de loyer et charges locatives au maximum) sur le site d’arrivée
  • Une avance (remboursable en 36 mois maximum) pour acquitter d’autres dépenses finançables (frais assistance à la location ou à la vente du bien quitté, levée hypothèque, …).

 

Dans le cadre du 1% logement, il existe un dispositif d’aide à la mobilité, le MOBILIPASS.

Ce dispositif qui peut être utilisé à l’occasion d’un changement de régions (sur une embauche ou une mutation) permet de financer une aide à la recherche de logement via des sociétés spécialisées.

Ces sociétés définissent avec vous les critères de recherche et vous proposent des locations. Elles peuvent également prendre en compte les résultats de vos propres recherches. Une fois l’appartement sélectionné, elles apportent une aide dans l’élaboration et la signature de votre bail.

La société est payée directement par l’organisme collecteur des fonds du 1% logement uniquement si elle vous trouve un logement.

A l’occasion de votre embauche, ce service a pu vous être proposé par notre chargé de recrutement et vous y avez peut être fait appel. Sachez que si ce n’est pas le cas et si vous avez trouvé par vous-même un appartement provisoire et que vous souhaitez en changer, vous pouvez faire appel à cette prestation jusqu’à 6 mois après la fin de votre période d’essai.

Ce dispositif est soumis à condition de ressources de l’année N-1. Il est donc accessible aux jeunes embauchés. Le premier travail de la société de recherche de logement est d’évaluer votre accessibilité à cette prestation.

N’hésitez donc pas à contacter vos interlocuteurs pour obtenir les coordonnées de la société recommandée.